À André Falconet, le 24 octobre 1665
Note [3]

Cinquième pronostic du livre ii, chapitre xix, De Hydrope [L’Hydropisie], des Prénotions coaques d’Hippocrate commentées par Louis Duret (pages 336‑338, édition de 1588, v. note [10], lettre 33) :

Hydropicis quæ supervenit epilepsia, funesta. Cum enim signa hæc mutuo certent inter se maleficientia : tum vero profusiores faciunt alvos.

[L’épilepsie qui survient aux hydropiques est de funeste pronostic. Parce qu’en effet ces signes rivalisent en malfaisance l’un contre l’autre ; mais alors ils rendent les déjections plus abondantes].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 octobre 1665. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0843&cln=3

(Consulté le 21.01.2021)

Licence Creative Commons