À Johann Georg Volckamer, le 25 février 1661
Note [3]

La numérotation des deux éditions répertoriées des Gregorii Horstis Senioris του μακαριτου Operum medicorum… [Œuvres médicales de feu Gregor (ii) Horst l’Ancien…], par les soins de ses deux fils, Gregor [iii] et Johann Daniel (v. note [28], lettre 662), laisse perplexe :

  • la plus ancienne est apparemment celle de Nuremberg (Johann Andreas et Wolfgang le Jeune, son héritier, et les Endter, 1660, 3 volumes in‑fo), mais elle est sous-titrée Tertia editione [3e édition], sans trouver les deux précédentes ;

  • l’autre est sans doute une contrefaçon hollandaise (Gouda, Willem vanden Hoeve, 1661, 2 volumes in‑4o).

Guy Patin ne se plaignait pas ici de cette novæ editionis [nouvelle édition] (par les Endter à Nuremberg) pour sa numérotation incompréhensible, mais pour un motif plus mordant qu’il avait confié à Charles Spon, datée du 7 janvier 1661 : « je n’en suis point marri, mais il me semble qu’il y a bien de meilleurs livres que cela à réimprimer ».

V. note [9], lettre 218, pour Wilhelm vi, landgrave de Hesse-Kassel depuis 1637.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 25 février 1661. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1190&cln=3

(Consulté le 18.10.2019)

Licence Creative Commons