À Johann Georg Volckamer, le 6 avril 1663
Note [3]

V. note [14], lettre 201, pour Claude Sarrau, que Guy Patin disait ici être mort à Paris le dimanche de Pentecôte 1651 (19 mai, mais le  30 pour Michaud, sans doute moins digne de foi). J’ai corrigé l’étourderie de Patin sur le millésime, qui a ici écrit 1652 (v. note [10], lettre latine 19).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 6 avril 1663. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1270&cln=3

(Consulté le 23.11.2020)

Licence Creative Commons