Annexe : Thomas Diafoirus et sa thèse
Note [31]

Maurice Raynaud (page 416).

Jacques Gana, notre informaticien et grand érudit ès comédies musicales théâtrales, m’en signale une où Thomas Diafoirus est remonté sur la scène : intitulée Qui ?, elle fut créée à Paris le 9 mai 1931, au théâtre de la Potinière, sur un livret de Fernand Beissier et Louis Hennevé, et une musique de Max d’Yresne. Voici ce qu’en écrivait le critique Marcel Belvianes dans Le Ménestrel du 15 mai suivant :

« Cette opérette, qui pourrait aussi bien s’intituler “ Cherchez l’homme ”, est une petite turquerie assez gentiment tournée. […]
Je vous apprendrai donc que la nouvelle opérette de la Potinière se passe au dix-septième siècle dans le harem du sultan Bouthabou, qui s’est rendu à Versailles à la cour de Louis xiv. Les femmes sont laissées sous la garde des eunuques […] : un seul homme est avec elles, un médecin français, Thomas Diafoirus, fait prisonnier par les corsaires du sultan et qui ne semble pas bien redoutable pour la vertu de ces dames, quoi qu’ait pu affirmer son père, dans le Malade imaginaire, sur ses aptitudes à la reproduction…
Et pourtant, un enfant naît dans le harem… On le découvre dans une corbeille d’osier déposée dans un massif de fleurs, au milieu du jardin. Comme on est toujours fils de quelqu’un, le père du nouveau-né se trouve nécessairement, lui aussi, dans le harem. Qui est-il ? Nous finissons par apprendre, après bien des quiproquos et bien des perquisitions, parfois drôles, que l’un des prétendus eunuques, Ali, est en réalité un prince du meilleur sang, qui s’était introduit dans le harem par supercherie, et que c’est, naturellement, ce meilleur sang qui coule dans les veines du poupon… »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Thomas Diafoirus et sa thèse. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8009&cln=31

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons