À Charles Spon, le 18 janvier 1644
Note [33]

« Apulée, en son Apologie de lui-même, comptait Dardanus parmi les princes de la magie. »

Apulée (Lucius Apuleius) est un écrivain latin du iie s., originaire de Madaure (M’daourouch en Algérie), auteur d’une Apologie (Apologia sive pro se de Magia), de Florides, et d’une Métamorphose (l’Âne d’or).

Sa référence à Dardanus se trouve dans l’Apologie (fin du chapitre 90), là où il réfute les accusations de maléfices que ses ennemis ont portées contre lui :

Ego ille sim […] Moses […], vel ipse Dardanus vel quicumque alius post Zoroastren et Hostanen inter magos celebratus est.

[Je veux bien être (…) ce Moïse (…), ou Dardanus lui-même, ou n’importe quel autre des mages qu’on a célébrés après Zoroastre et Ostanès]. {a}


  1. V. notule {b}, note [49] du Borboniana 1 manuscrit pour Zoroastre. Ostanès est un mage mythique de sa lignée, dont on parlé divers auteurs antiques.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 janvier 1644. Note 33

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0099&cln=33

(Consulté le 14.05.2021)

Licence Creative Commons