À Charles Spon, le 26 avril 1658
Note [35]

Nicolas Méliand, seigneur d’Esligny et de Bréviande (1626-1659), fils de Blaise (v. note [57], lettre 101), avait été reçu conseiller au Parlement de Paris en 1646, en la cinquième Chambre des enquêtes, puis maître des requêtes en 1651 (Popoff, no 1724).

Il avait épousé en 1653 Margerite-Françoise Bossuet (morte en 1716), fille de François Bossuet, secrétaire du Conseil des finances, fermier général des gabelles et cousin de Jacques-Bénigne Bossuet, le futur évêque de Meaux, qu’il mit en rapport avec la haute société parisienne ; on l’appelait « le riche » et il était un des financiers les plus décriés de l’époque, il était riche de quatre millions et avait acheté sa charge la somme énorme de 1 400 000 livres (Adam).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 avril 1658. Note 35

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0524&cln=35

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons