À Charles Spon, le 16 décembre 1653
Note [37]

Henri de Savoie, duc de Nemours (Paris 1625-14 janvier 1659), était le troisième fils d’Henri ier, duc de Nemours, et d’Anne de Lorraine. Destiné à l’état ecclésiastique, il était demeuré chez les jésuites de la rue Saint-Antoine après ses études, faisant don à son aîné des revenus de ses bénéfices. Il avait été nommé archevêque de Reims en 1651. Après la mort de ses deux aînés (Louis, en 1641, puis Charles-Amédée, tué en duel par le duc de Beaufort en juillet 1652, sans laisser de descendance masculine), Henri devint héritier du titre ducal ; il rompit ses vœux et entra dans le monde. Le 22 mai 1657, il se maria avec Marie d’Orléans, Mademoiselle de Longueville (v. note [1], lettre 111). Son siège archiépiscopal échut au cardinal Antoine Barberini en 1657.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 décembre 1653. Note 37

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0334&cln=37

(Consulté le 06.12.2020)

Licence Creative Commons