À Charles Spon, le 16 février 1645
Note [4]

Dionysii Petavii Aurelianensis e Societate Iesu, Opus de doctrina temporum : divisum in partes duas… [Ouvrage de Denis Petau, de la Compagnie de Jésus, natif d’Orléans, sur la science des temps, divisé en deux parties…] (Paris, Sébastien Cramoisy, 1627, 2 volumes in‑6o) ; livre fort inspiré mais critique du travail de Scaliger sur le même sujet de la chronologie historique.

Voici ce que dit Michaud sur l’assiduité et le caractère du P. Petau :

« La collation des anciens manuscrits, l’histoire et la chronologie partageaient tous ses instants ; et quoiqu’il publiât presque chaque année de nouveaux ouvrages, il trouvait encore le loisir d’entretenir une correspondance très étendue et de répondre à ses adversaires, dont le nombre croissait avec sa réputation. La critique littéraire avait alors le ton et l’emportement d’une dispute particulière, et des hommes faits pour s’estimer se prodiguaient mutuellement les injures les plus grossières quand il leur arrivait de n’être pas d’accord sur le sens d’un passage obscur ou sur la date d’un fait ignoré. Le P. Petau, quoique d’un caractère doux et modeste, prit le ton que ses adversaires employaient avec lui, et l’on est forcé de convenir qu’il égala Saumaise et Scaliger par la vivacité et la dureté de ses répliques. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 février 1645. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0119&cln=4

(Consulté le 14.12.2019)

Licence Creative Commons