À André Falconet, le 6 septembre 1649
Note [4]

Claude Catherine de Clermont-Tonnerre, duchesse de Retz (Paris 1543-ibid; 1603), veuve en 1562 de Jean d’Annebaut, baron de Retz, se remaria en 1565 avec Albert de Gondi (Florence 1522-Paris 1602), maréchal de France en 1573. Les Gondi lièrent dès lors leur nom à celui de Retz.

Située dans le Pays Nantais, sur la rive sud de l’estuaire de la Loire, autour de Machecoul et Pornic (Loire-Atlantique), le Pays de Retz (ou Rais) était une baronnie qui fut érigée en duché-pairie en 1581. Quatre fils naquirent de cette union, dont Philippe-Emmanuel, le père du cardinal de Retz, alors coadjuteur de l’archevêque de Paris (v. note [18], lettre 186). Femme de guerre et femme savante, Claude Catherine fut dame d’honneur et amie de Catherine de Médicis, épouse du roi Henri ii, et gouvernante des enfants de France.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 6 septembre 1649. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0196&cln=4

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons