À André Falconet, le 16 août 1650
Note [4]

Hésiode, poète didactique grec du viiie s. av. J.‑C., né à Ascra (Boétie), a laissé trois œuvres principales : la Théogonie, les Travaux et les Jours, et le Bouclier.

Les Travaux et les jours (vers 23‑27) :

« Le voisin envie le voisin ardent à s’enrichir. Cette lutte est bonne aux mortels. Le potier est jaloux du potier, et le charron du charron ; le mendiant {a} porte envie au mendiant, et l’aède {b} à l’aède. »


  1. Le gueux.

  2. Le chantre.

Figulus figulo invidet, faber fabro [Le potier jalouse le potier, l’ouvrier jalouse l’ouvrier] est un adage commenté par Érasme (no 125) :

« la ressemblance des artisans dans leur métier provoque entre eux plus de rivalité que de bienveillance. ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 août 1650. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0239&cln=4

(Consulté le 03.02.2023)

Licence Creative Commons