À Claude II Belin, le 15 octobre 1657, note 4.
Note [4]

« sur les maladies simulées » :

Io. Baptistæ Silvatici Io. Petri Filii, Mediolanensis Medici collegiati. De iis qui morbum simulant deprehendis Liber.

[Livre de Io. Baptista Silvaticus, {a} fils de Io. Petrus, médecin agrégé au collège de Milan, sur ceux qu’on surprend à simuler la maladie]. {b}


  1. Giovambattista Silvatico, médecin natif de Milan, qui professa à Pavie, mort en 1621 ; sans lien de parenté avec Benedetto Silvatico, médecin de Padoue (v. note [7], lettre 406).

  2. Milan, ancienne officine de Pacifius Pontius, 1595, in‑4o de 99 pages. Il y est principalement question des simulations de maladie mentale ou nerveuse, de virginité, d’impuissance virile, de stérilité ou d’empoisonnement.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 15 octobre 1657, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0497&cln=4

(Consulté le 26/05/2024)

Licence Creative Commons