À André Falconet, le 10 décembre 1661, note 4.
Note [4]

Suzanne de Bruc, veuve en 1655 de Jacques de Rougé, marquis du Plessis-Bellière (v. note [2], lettre 385), était très liée à Nicolas Fouquet. C’était elle, plutôt que Mme Fouquet, qui animait la vie mondaine, artistique et galante autour du surintendant. Elle habitait non loin de Saint-Mandé, à Charenton (v. note [18], lettre 146), où elle vivait avec ses deux frères et sa nièce (Adam).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 10 décembre 1661, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0715&cln=4

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons