À André Falconet, le 18 avril 1664, note 4.
Note [4]

Le 21 avril 1664, la Cour des monnaies rendait un Arrêt pour l’exposition des lis d’or (Paris, Sébastien Cramoisy et Sébastien Mabre-Cramoisy, 1664, in‑4o) :

« […] ils {a} ont reconnu qu’il y a dans le commerce une grande quantité de lis d’or {b} faux, que les fabricateurs d’iceux ont débités avec grande facilité quoiqu’ils soient seulement à 22 carats ou environ, au lieu de 23 un quart, et qu’ils pèsent 15, 16 ou 17 grains moins que le véritable lis, parce qu’il est fort difficile de juger à l’œil du titre de l’or, et que le peuple néglige de peser les espèces d’or et d’argent ; et qu’encore que quelques personnes accusées de la fabrication et exposition desdits lis faux soient emprisonnées, il est à craindre que leurs complices et autres faux monnayeurs, voyant que lesdites espèces se débitent aisément, n’en continuent la fabrication au préjudice du public si la Cour n’y apporte quelque autre ordre […].

La Cour a ordonné et ordonne que les lis d’or du poids de trois deniers trois grains trébuchant auront cours pour sept livres suivant la déclaration du roi vérifiée en la Cour, et que ceux qui seront au-dessous seront portés aux hôtels des Monnaies ou chez les changeurs pour être convertis en autres espèces aux coin et armes de Sa Majesté, et la valeur rendue à ceux qui les y porteront suivant la dernière évaluation du marc d’or {c} faite par ladite Cour. Fait très expresses défenses à toutes personnes d’exposer et recevoir des lis d’or qui ne soient du poids porté par ladite déclaration, à peine de confiscation d’iceux et de quinze cents livres d’amende, le tiers applicable < destiné > au dénonciateur. »


  1. Les Gens du roi, etc.

  2. V. note [4], lettre 438.

  3. V. note [25], lettre 224.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 18 avril 1664, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0777&cln=4

(Consulté le 26/05/2024)

Licence Creative Commons