À André Falconet, le 8 mars 1669, note 4.
Note [4]

La Perpétuité de la foi d’Antoine ii Arnauld contre Jean Claude (Paris, 1669, v. note [4], lettre 947), qui visait à redorer le blason des jansénistes, avait été un succès ; les jésuites avaient désormais à respecter la paix de l’Église (v. note [1], lettre 945) qui immunisait temporairement leurs antagonistes contre les attaques.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 8 mars 1669, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0952&cln=4

(Consulté le 17/07/2024)

Licence Creative Commons