À Johannes Antonides Vander Linden, le 24 janvier 1664
Note [4]

V. note [6] du Borboniana 9 manuscrit, pour cet adage rabelaisien sur l’incurabilité de la vieillesse, ici mis en latino-grec : imo obit ex senio, quod est natura sua ανιατον, propter annos præteritos.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 24 janvier 1664. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1310&cln=4

(Consulté le 02.10.2022)

Licence Creative Commons