À Sebastian Scheffer, le 16 mai 1664
Note [4]

V. note [9], lettre latine 228, pour la Bibliotheca chalcographica [Bibliothèque gravée], qui était une mise à jour, alors en cours à Francfort et Heidelberg, des « Éloges de Boissard » avec leurs portraits, où Guy Patin rêvait en vain de figurer.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 16 mai 1664. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1329&cln=4

(Consulté le 16.12.2019)

Licence Creative Commons