Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19
Note [4]

Péristaltique : « se dit d’un mouvement qui est propre aux intestins, qui se forme par le moyen des fibres ou filaments transversaux et circulaires de ses tuniques, lorsque les boyaux se retirent et se resserrent d’en haut contre bas, afin de pousser dehors les excréments, et les humeurs nuisibles, par leur compression ; et quand ce mouvement vient à se dépraver, c’est ce qui cause la colique et la passion iliaque qu’on appelle le miséréré [v. note [5], lettre de Charles Spon, datée du 6 avril 1657]. […] Ce mot est grec et signifie “ ce qui est envoyé alentour ” » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8149&cln=4

(Consulté le 17.01.2021)

Licence Creative Commons