De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656, note 4.
Note [4]

Au début de sa lettre du 7 juillet 1656 à Christiaen Utenbogard, Guy Patin accusait réception de celle qu’il lui avait écrite le 13 janvier (reçue le 5 juillet) et s’engageait à ne plus lui parler de Gisbertus Voetius (dont Utenbogard avait déjà dû lui dire le mal qu’il pensait).

La suivante de Patin à Utenbogard dont on ait le brouillon est datée du 24 novembre 1656 : il n’avait toujours pas reçu la présente et ne parlait pas de celle qu’Utenbogard lui avait envoyée le 22 juillet.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9065&cln=4

(Consulté le 26/02/2024)

Licence Creative Commons