À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 43.
Note [43]

Nicolas Sanguin, seigneur de Tron, chanoine de l’église de Chartres, docteur en théologie de Sorbonne, avait été reçu conseiller clerc au Parlement de Paris en 1612, puis nommé évêque de Senlis en 1622 (en succession de François de La Rochefoucauld). Le 11 janvier 1652, il avait cédé ce siège à son neveu, Denis Sanguin (vers 1621-1702), seigneur de Livry et de Saint-Pavin ; lui aussi avait d’abord été conseiller clerc au Parlement de Paris, reçu en 1636 en la deuxième des Enquêtes.

Nicolas mourut subitement dans la galerie du Louvre le 15 juillet 1653 (Popoff, no 2239, et Gallia Christiana). Bien qu’il n’en fût pas membre, il était très attaché à la Compagnie de Jésus ( v. note [50] des Affaires de l’Université dans les Commentaires de la Faculté en 1650-1651).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 43.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0279&cln=43

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons