Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 44.
Note [44]

La suite du Cani miuro… avance maintes allégations sur l’incompétence politique et surtout médicale de Jean Héroard dans diverses circonstances. Elles sont si triviales, douteuses et lassantes que je laisse volontiers au lecteur intéressé le soin d’en faire son miel.

V. infra notes [89] et [90] pour trois autres extraits du libelle de Charles Guillemeau contre Héroard.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 44.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=44

(Consulté le 16/04/2024)

Licence Creative Commons