À Charles Spon, le 29 mai 1648
Note [48]

Pierre Ravaud, libraire de Lyon issu d’une famille genevoise, était calviniste. « Sois sans crainte, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le Royaume » (Luc 12:32).

« On appelle les hérétiques les gens du petit troupeau » (Furetière) ; avec cette explication fournie par Jean Jaubert de Barrault, évêque de Bazas, dans son Bouclier de la foi catholique contre le Bouclier de la Religion prétendue, du ministre Du Moulin… (Paris, Antoine Estienne, 1626, in‑fo, tome i, page 612) :

« Dire tout haut qu’ils sont les vrais fidèles en Christ, le petit troupeau d’élite, et condamner tous les autres d’erreur et d’infidélité, et dire que la vraie foi produit nécessairement des bonnes œuvres, n’est-ce pas dire tout haut qu’ils en font nécessairement et qu’ils sont autant assurés, comme ils le sont, d’être vrais fidèles et vrais ministres de la Parole de Dieu ? »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 mai 1648. Note 48

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0156&cln=48

(Consulté le 18.10.2019)

Licence Creative Commons