À Gerardus Leonardus Blasius, le 28 janvier 1661, note 48.
Note [48]

Passage entre accolades que Guy Patin a rayé dans son manuscrit comme étant inopportun.

Page 156 des Commentaria, à propos des sept vertèbres cervicales :

egregie explicavit Cl. Senguerdius Disputat. Phys. de Sceleto Quarta, pro qua summa cum laude respondit præstantissimus Juvenis Ludovicus de Keyser, discipulus meus diligentissimus.

[le très distingué Senguerdius l’a remarquablement expliqué dans sa 4e Thèse d’histoire naturelle sur le squelette, à laquelle a répondu avec félicitations Ludovicus de Keyser, très brillant jeune homme, mon élève très zélé].

En 1658, Arnold Senguerdius a présidé au moins sept thèses de médecine à Amsterdam sur ce sujet du squelette. Il les a réunies dans son Osteologia Corporis Humani [Ostélologie du corps humain] (Amsterdam, Joannes Janssonius, 1662, in‑12) ; les vertèbres cervicales y sont décrites dans le chapitre ix, De Vertebris Colli [Vertèbres du cou] (pages 83‑93).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gerardus Leonardus Blasius, le 28 janvier 1661, note 48.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1187&cln=48

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons