Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [49]

Statuta F.M.P. (1660), article xi, page 16 :

Si Baccalaureorum numerus sustinendæ Scholæ Medicinæ dignitati par non fuerit, liceat alterum Examen aperire sequentibus Remigialibus, si modo Facultati trina Convocatione legitime convocatæ ita visum fuerit : sed id non fiat temere : hoc autem tempore exacto Candidatis Examen non pateat, nisi altero biennio.

[Si le nombre des bacheliers est insuffisant à préserver le prestige de l’École de médecine, il lui est permis d’ouvrir un second examen à la Saint-Rémy suivante, pourvu que cela paraisse opportun à la Faculté régulièrement convoquée à trois reprises ; mais que cela ne se fasse pas à la légère. Une fois cette date échue, l’examen ne sera plus accessible aux candidats, qui devront attendre deux années supplémentaires (pour s’y représenter)].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 49

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8187&cln=49

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons