À Claude II Belin, le 2 juin 1643
Note [5]

Jacques i Le Coigneux (1588-1651), seigneur de Lierville et de Bachaumont, avait été reçu conseiller au Parlement de Paris en 1611, puis président aux Requêtes du Palais en 1616 et président en la Chambre des comptes en 1619. La protection de Gaston d’Orléans, dont il était chancelier, lui avait valu de devenir président à mortier en 1630. Il avait accompagné Monsieur à Bruxelles avant de passer en Angleterre avec la reine mère Marie de Médicis. Après la mort de Richelieu, il pouvait en effet revenir en France. Ayant déjà une propriété à Saint-Cloud, il s’avisa, vers 1645, de s’installer au faubourg Saint-Germain, dans une grande maison au bout du Pré-aux-Clercs (v. note [1] des Affaires de l’Université en 1650-1651, dans les Commentaires de la Faculté ; R. et S. Pillorget, Triaire et Popoff, no 83). Tallemant des Réaux lui a consacré une historiette (tome ii, pages 7‑16), ainsi qu’à son fils, Jacques ii (v. note [1], lettre 317).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 2 juin 1643. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0084&cln=5

(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons