À André Falconet, le 27 juillet 1660
Note [5]

Étienne Binet (Dijon 1569-1639), auteur jésuite ascétique, fut recteur des principales maisons de sa Compagnie en France. Deux de ses ouvrages les plus réédités sont :

  • Essai des Merveilles de nature, et des plus nobles artifices. Pièce très nécessaire à tous ceux qui font profession d’éloquence. Par René François, {a} prédicateur du roi. Sixième édition. Revue, corrigée, et augmentée par l’auteur ; {b}

  • Le Riche sauvé par la Porte du Ciel. Et les Motifs sacrés, et grande puissance de l’Aumône. Par le R.P. Étienne Binet, de la Compagnie de Jésus. {c}


    1. Ce pseudonyme de René est la traduction libre de Binet (bis natus).

    2. Rouen, Jean Osmont, 1626, in‑4o de 600 pages, composé de 61 chapitres portant chacun sur une expression de la nature jugée digne d’admiration.

    3. Paris, Sébastien Cramoisy, 1629, in‑12 de 574 pages : c’est le livre dont semblait se souvenir Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 juillet 1660. Note 5

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0625&cln=5

(Consulté le 29.09.2022)

Licence Creative Commons