À Christiaen Utenbogard, le 21 décembre 1663
Note [5]

« retiennent la vérité captive de l’injustice » ; emprunt à saint Paul (Épître aux Romains, 1:18) :

Revelatur enim ira Dei de cælo super omnem impietatem et iniustitiam hominum eorum qui veritatem in iniustitiam detinent.

[Car la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, dont ceux qui retiennent la vérité captive de l’injustice].

L’invective de Guy Patin a une portée générale, mais pouvait ici plus spécifiquement viser le théologien Gisbertus Voetius, virulent ennemi de Samuel Desmarets et de Christiaen Utenbogard (v. sa lettre datée du 21 août 1656).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 21 décembre 1663. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1305&cln=5

(Consulté le 13.12.2019)

Licence Creative Commons