À Charles Spon, le 26 mars 1655
Note [50]

« peut-être s’adonne-t-il à [?] et a-t-il du loisir ». Ce latin est une double énigme : je n’ai rien trouvé qui y ressemble dans Martial et l’écriture de Guy Patin laisse planer un doute sur le troisième mot qui semble être meterismo, mais qui n’existe alors pas en latin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 mars 1655. Note 50

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0395&cln=50

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons