Annexe : Deux lettres de Guy Patin à ses fils
Note [53]

« en son Serment » :

« Dans quelque maison que j’entre, j’y entrerai pour l’utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Deux lettres de Guy Patin à ses fils. Note 53

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8003&cln=53

(Consulté le 17.09.2019)

Licence Creative Commons