À Claude II Belin, le 12 janvier 1632
Note [6]

Andrés de Laguna (Lacuna en latin, Ségovie 1499-1560), après avoir longuement étudié dans diverses universités espagnoles (Salamanque, Alcala de Henarez, Tolède) et à Paris, mena une très brillante carrière médicale, servant tour à tour l’empereur Charles Quint, son fils, Philippe ii, et le pape Jules iii. Lacuna a publié de nombreux ouvrages médicaux qui sont soit des contributions originales, soit des éditions commentées des auteurs de l’Antiquité. Les deux livres qui lui ont valu le plus grand renom au xviie s. sont : Compendium curationis præcautionisque morbi passim populariterque grassantis, hoc est vera et exquisita ratio noscendæ, præcavendæ atque propulsandæ febris pestilentialis [Abrégé du traitement et de la prévention de la peste, une maladie qui se propage en tous sens dans la population, ce qui est la raison véritable et recherchée pour laquelle il faut la connaître, s’en prémunir et la repousser] (Strasbourg, 1542, in‑8o) ; et Epitome Galeni operum in quatuor partes digesta ; accedit vita eius et liber de ponderibus et mensuris [Abrégé des œuvres de Galien distribué en quatre parties ; s’y ajoutent sa vie et son livre sur les poids et les mesures] (Bâle, 1551, in‑8o, pour la première édition) (R. Desgenette in Panckoucke).

Ce dernier ouvrage est probablement celui dont Guy Patin voulait parler ; au moins est-ce celui qu’il a vivement recommandé de lire à Hugues de Salins dans sa lettre du 27 mai 1655 (v. note [16], lettre 396).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 janvier 1632. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0009&cln=6

(Consulté le 20.10.2019)

Licence Creative Commons