À Claude II Belin, le 26 novembre 1642
Note [6]

« Dieu seul connaît l’issue de tout cela » (Cicéron, v. note [9], lettre 66) : première mention des interminables négociations qui s’engageaient alors pour aboutir aux traités de Westphalie (24 octobre 1648), qui mirent fin à la guerre de Trente Ans (1618-1648).

Principalement germanique et suédoise, elle opposait catholiques et protestants, mettant le Saint-Empire à feu et à sang. Nation catholique, la France y était entrée en 1635 pour s’opposer à la puissance des Habsbourg d’Autriche et d’Espagne, bien qu’ils fussent eux aussi fidèles à la religion romaine.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 novembre 1642. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0074&cln=6

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons