À Charles Spon, le 22 novembre 1656, note 6.
Note [6]

V. note [7], lettre 441, pour le président Pierre Jeannin et ses Négociations (Paris, 1656). Il avait joué un rôle de premier plan dans celles qui aboutirent en 1608 à l’alliance de la France avec les Provinces-Unies (traité de La Haye, 23 janvier), prélude à leur indépendance de l’Espagne, consacrée par la trêve de Douze Ans, signée à Anvers le 9 avril 1609. Elle avait interrompu la guerre des Quatre-vingts Ans (1568-1548) et permis aux Provinces d’établir leur puissance commerciale et maritime, en prélude à la ratification définitive de leur indépendance lors de la paix de Westphalie (1648).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 novembre 1656, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0453&cln=6

(Consulté le 14/04/2024)

Licence Creative Commons