À André Falconet, le 2 septembre 1667, note 6.
Note [6]

Louis xiv assiégeait Lille depuis le 9 août (v. note [4], lettre 919) ; la ville capitula le 26 août.

Olivier Le Fèvre d’Ormesson (Journal, tome ii, page 519) :

« Le mardi 30 août, les nouvelles arrivèrent de la prise de Lille ; que le roi était entré le dimanche matin, les assiégés ayant été étonnés de voir que la contrescarpe et la demi-lune avaient été emportées brusquement. Il est vrai qu’il y avait eu beaucoup d’officiers et soldats du régiment des gardes tués et blessés. Cette prise donne beaucoup de joie comme d’une place très importante. »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 2 septembre 1667, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0921&cln=6

(Consulté le 29/05/2024)

Licence Creative Commons