À Sebastian Scheffer, le 31 décembre 1666
Note [6]

Samuel Chapuzeau (v. note [15], lettre 442) : L’Europe vivante, ou relation nouvelle, historique et politique de tous ses États, selon la face qu’ils ont sur la fin de l’année m.dc.lxvi. représentés en divers tableaux, qui en découvrent l’étendue, la qualité, le commerce, les forces, les révolutions, la religion, le gouvernement, les prétentions et les intérêts ; suivis des portraits et des alliances des rois et des princes, où il est traité de l’état de leurs cours, du génie de leurs peuples, des universités et bibliothèques célèbres, des académies d’éloquence, etc. des personnes illustres dans chaque profession. Avec un recueil des choses les plus mémorables qui se sont passées dans l’Europe depuis la paix générale, des révolutions, des prodiges, des guerres, des attentats, des traités de paix, des grands desseins, des nouvelles découvertes, des actions solennelles, des morts, des naissances, des mariages illustres (Genève, Johann Hermann Widerholdt, 1667, in‑4o) ; v. note [9], lettre latine 381, pour J. H. Widerholdt.

Même s’il s’y trouvait en compagnie de certains collègues qu’il exécrait, Guy Patin allait avoir le plaisir d’y lire son nom parmi les célébrités de France (page 314) :

« Dans la médecine, M. Patin, professeur royal en médecine, doyen de la Faculté ; MM. Valot, premier médecin du roi, Guénault, médecin de la reine, Brayer, Bachot, Blondel, Manjot qui a bien écrit, Touqet {a} qui entend fort bien les simples, et des Fougerais merveilleux pour la pratique. »


  1. Sic pour (Denis) Joncquet.

Plus loin, page 320, on lit à nouveau le nom de Patin parmi les propriétaires de bibliothèques remarquables ; et page 321, « M. < Charles > Patin le fils, très savant et curieux », parmi « les curieux de médailles qui nous éclaircissent souvent l’Histoire et nous en débrouillent les difficultés ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 31 décembre 1666. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1452&cln=6

(Consulté le 11.05.2021)

Licence Creative Commons