Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2c. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652
Note [6]

Traduction littérale de schedulæ non registratæ, expression néo-latine (car le verbe registrare et son participe passé, registratus, n’appartiennent pas à la langue classique) qui désignait probablement des dépenses (billets, schedulæ, qu’on appelle aujourd’hui des factures ou notes de frais) dont il était jugé inutile et fastidieux de fournir le détail.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2c. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8184&cln=6

(Consulté le 30.10.2020)

Licence Creative Commons