Annexe : Déboires de Carolus, note 62.
Note [62]

Nobilissimi atque illustrissimi Rabodi Hermanni Schelii Domini Venebruggæ et Welbergii, Iselmudani Transisulaniæ agri Præsidis Libertas Publica. Liber posthumus. Accedit Theophili Hogersii oratio C. Iulium Cæsarem tyrannum fuisse. In qua adhortationes et monita ad cives de Libertate tuenda. Et eiusdem threnus in obitum magni Schelii.

[La Liberté publique, livre posthume du très noble et très illustre Rabodus Hermannus Schelius, {a} seigneur de Venbrugge et de Welbergen, gouverneur d’Ijsselmuiden en Overijssel. Avec le discours de Theophilus Hogersius {b} disant que Jules César a été un tyran, où sont des exhortations et des avertissement sur la nécessité de protéger la liberté, et la thrène {c} du même auteur sur la mort du grand Schelius].


  1. Rabod Hermann Schele (1622-1642), historien et politique néerlandais.

  2. Theophile Hogers (1636-1676).

  3. Poème de lamentation funèbre.

  4. Amsterdam, Ludovicus Pluymerus, 1666, in‑12 en deux parties de 106 et 47 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus, note 62.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=62

(Consulté le 24/05/2024)

Licence Creative Commons