À Charles Spon, le 6 janvier 1654
Note [68]

Georges de Scudéry (Le Havre 1601-Paris 14 mai 1667) appartenait à une famille originaire de Sicile qui avait suivi à Naples les princes de la Maison d’Anjou pour venir ensuite s’établir à Apt. Il avait commencé une carrière militaire, mais quitté l’armée en 1630 pour se consacrer au théâtre (Le Trompeur puni, 1633 ; La Comédie des comédiens, 1635). Dans la seule année 1636, il avait fait jouer cinq tragicomédies, dont Le Vassal généreux et La Mort de César. Il avait pris le parti des adversaires de Pierre Corneille, dont il fut le rival ridicule en publiant ses Observations sur Le Cid (1637). Protégé par Richelieu, il avait obtenu un brevet de capitaine des galères, mais sans cesser d’écrire (Apologie du théâtre, 1639 ; Le Cabinet de M. de Scudéry, 1646 ; Discours politiques des rois, 1648 ; Poésies diverses, 1649). Membre de l’Académie française en 1649, Scudéry a aussi signé des romans dont la composition revient presque exclusivement à sa sœur Madeleine (G.D.E.L. et G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 janvier 1654. Note 68

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0336&cln=68

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons