À Claude II Belin, le 23 mai 1643
Note [7]

François de L’Hospital (1583-Paris 20 avril 1660), comte du Hallier, était le frère cadet de Nicolas, maréchal de Vitry (v. note [3], lettre 19). Il avait d’abord été abbé de Sainte-Geneviève à Paris, mais fatigué de l’état ecclésiastique, il était entré comme enseigne dans les gendarmes du roi (1611). Avec Vitry, il avait arrêté Concini le 24 avril 1617, recevant le même jour la deuxième compagnie française des gardes du roi. Chevalier des Ordres du roi (1619) puis maréchal de camp (1622), il avait combattu contre les protestants dans le Midi de la France puis en Savoie (1630), pris part aux campagnes de 1635 et 1636. Promu lieutenant général en 1637, il était devenu gouverneur de la Lorraine en avril 1639, maréchal de France sous le nom de L’Hospital, le 23 avril 1643, conseiller d’honneur avec voix et séance au Parlement (8 mai suivant). Il reçut une grave blessure à la bataille de Rocroi (19 mai 1643) en commandant une charge de cavalerie. Il se démit en faveur de Condé du gouvernement de Champagne, que le roi lui rendit à l’arrestation du prince (janvier 1650), et fut aussi gouverneur de la prévôté et vicomté de Paris (28 décembre 1649, après la démission de Montbazon). Cet ancien évêque se maria deux fois : en 1630, avec une ancienne maîtresse d’Henri iv, Charlotte des Essarts, et en 1653, avec Marie Mignot (v. note [6], lettre 761) qui avait été lingère à Grenoble, veuve d’un receveur général du Dauphiné (G.D.U. xixe s. et Jestaz).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 23 mai 1643. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0083&cln=7

(Consulté le 27.09.2020)

Licence Creative Commons