À Charles Spon, le 11 janvier 1650
Note [7]

Samuel Guichenon (Mâcon 1607-1664) était fils d’un chirurgien protestant. Pendant un voyage en Italie en 1630, il s’était converti au catholicisme. De retour en France, il avait fait ses études de droit et exercé la profession d’avocat à Bourg-en-Bresse ; mais ayant épousé une riche veuve, il avait abandonné bientôt le barreau pour s’adonner uniquement à des travaux historiques, ce qui lui valut les titres d’historiographe de France, de Savoie et de Dombes, des lettres de noblesse de Louis xiv et la dignité de comte palatin que lui conféra l’empereur Ferdinand iii (G.D.U. xixe s.).

Guy Patin mentionnait ici deux de ses nombreux livres :

  • Histoire de Bresse et Bugey, contenant ce qui s’y est passé de mémorable sous les Romains, rois de Bourgogne et d’Arles, empereurs, sires de Baugé, comtes et ducs de Savoie, et rois très-chrétiens, jusques à l’échange du marquisat de Saluces. Avec les fondations des abbayes, prieurés, chartreuses et églises collégiales, origines des villes, châteaux, seigneuries et principaux fiefs, et généalogies de toutes les familles nobles. Justifiée par chartes, titres, chroniques, manuscrits, auteurs anciens et modernes et autres bonnes preuves. Divisé en quatre parties (Lyon, Huguetan et Ravaud, 1650, in‑fo), dédiée à Madame Royale, duchesse de Savoie ;

  • Episcoporum Bellicensium, qui et domini temporales civitatis Bellicii, et S.R.I. principes sunt, chronographica series… [Série chronologique des évêques de Belley, qui sont seigneurs temporels de la cité de Belley, et princes du Saint-Empire romain…] (Paris, veuve de Mathurin Dupuis, 1642, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 janvier 1650. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0214&cln=7

(Consulté le 27.10.2020)

Licence Creative Commons