À Hugues de Salins, le 16 mars 1660
Note [7]

La Sainte-Baume est une montagne du Var, à 24 kilomètres au sud-ouest de Brignolles. Près du sommet se trouve la grotte où sainte Madeleine (v. note [20], lettre 207) aurait passé les trente dernières années de sa vie dans la pénitence et la prière. C’est un lieu de pèlerinage depuis le ve s. En route pour Toulon, le 5 février, « la famille royale va visiter la Sainte-Baume. Le roi emprunte d’abord le carrosse de la reine jusqu’à Nans, puis monte à cheval jusqu’à la chapelle Saint-Pilon, puis termine le trajet à pied malgré la neige. Il entend la messe puis redescend dîner au bas de la montagne. La famille royale retourne vers six heures du soir au couvent de Sainte-Madeleine de Saint-Maximin où l’archevêque d’Avignon lui montre des reliques de la sainte. [6 février] Dans le couvent Sainte-Madeleine, la famille royale assiste à la procession qui est faite en l’honneur des reliques de la sainte, puis quitte Saint-Maximin » (Levantal, page 185).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 16 mars 1660. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0596&cln=7

(Consulté le 10.07.2020)

Licence Creative Commons