À Claude II Belin, le 23 avril 1640
Note [8]

Nicolas Bruslart (ou Brûlart), seigneur puis marquis de Sillery (1544-1er octobre 1624), magistrat et diplomate en grande faveur sous Henri iii et Henri iv, devint garde des sceaux en 1604, puis chancelier de Navarre en 1605 et chancelier de France en 1606. Sous la régence de Marie de Médicis, en 1616, Concini ôta les sceaux à Sillery pour les donner à Guillaume Du Vair. Revenu en grâce après l’assassinat de Concini (1617), Sillery reprit sa place au Conseil, puis retrouva les sceaux le 23 janvier 1623 et s’en déchargea le 2 janvier 1624. Il avait épousé en 1574 Claude Prudhomme, dont il eut six enfants : deux fils, Pierre (qui suit) et Henri (mort à l’âge de seize ans), et quatre filles.

Pierre Bruslart, marquis de Sillery, vicomte de Puisieux (1583-1640) avait été nommé secrétaire d’État en 1606 puis grand trésorier des Ordres du roi en 1607 ; diplomate, il avait négocié, comme ambassadeur extraordinaire en Espagne, le mariage de Louis xiii et d’Anne d’Autriche (1612) ; il avait été disgracié en 1624 (Popoff, no 69).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 23 avril 1640. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0049&cln=8

(Consulté le 06.06.2020)

Licence Creative Commons