À André Falconet, le 24 septembre 1658
Note [8]

Croire : « suivre l’avis, le conseil de quelqu’un » (Furetière).

Guy Patin conseillait ici à André Falconet de faire suivre à son fils Noël (v. note [2], lettre 388) le parcours qu’empruntaient alors beaucoup d’aspirants médecins : deux ou trois ans à Paris sans y passer de diplôme, pour s’en aller ensuite dans une autre université (telle Montpellier), moins coûteuse et moins exigeante, obtenir rapidement (moins d’une année parfois) baccalauréat, licence et doctorat.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 septembre 1658. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0538&cln=8

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons