À Charles Spon, le 28 octobre 1663
Note [8]

Durant l’été de 1663, Samuel Sorbière (dont Guy Patin se plaisait ici à évoquer le passé calviniste) avait séjourné en Angleterre : longues conversations avec Thomas Hobbes, soirées au théâtre, dîners à l’ambassade de France, présentation au roi, visite d’Oxford, admission à l’une des réunions de la Royal Society, etc. De retour en France, il écrivit un compte rendu de tout cela à la demande du marquis de Vaubrun-Nogent, et sa Relation… fit scandale (v. note [3], lettre 788).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 octobre 1663. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0759&cln=8

(Consulté le 15.10.2019)

Licence Creative Commons