À Claude II Belin, le 26 décembre 1640
Note [9]

« Dieu aussi y mettra fin [Virgile, Énéide, chant i, vers 199], et peut-être une corde que méritent bien les fauteurs de tant de désordres. » Les mots entre crochets, ici et plus bas, sont des lacunes du manuscrit qui ont été reconstituées.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 décembre 1640. Note 9

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0052&cln=9

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons