De Marten Schoock, le 12 août 1656
Note [a]

ms BIU Santé 2007, fo 344 ro et vo, lettre autographe de Marten Schoock « À l’excellentissime et grandement célébrissime M. Guy Patin,/ non seulement primipile des médecins de Paris,/ mais encore maître le plus estimé du métier le plus noble./ À Paris » ; dans les armées romaines, le primipile commandait la première centurie du premier manipule de la première cohorte, c’était le plus haut gradé des centurions.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Marten Schoock, le 12 août 1656. Note a

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9064&cln=a

(Consulté le 21.02.2020)

Licence Creative Commons