À Charles Spon, le 29 juillet 1653, note 11.
Note [11]

Ce sont deux livres de botanique :

  • Animadversiones in Historiam generalem Plantarum Lugduni editam. Item, Catalogus Plantarum circiter quadrigentarum eo in opere bis terve positarum. Authore cl. Viro Casparo Bauhino, M.D. Anatomico et Botanico Professore Basilienssis Academiæ ordinario, etc.,

    [Remaques sur l’Histoire générale des Plantes publiée à Lyon. {a} Avec un Catalogue d’environ 400 plantes qui ont été présentées deux ou trois fois dans cet ouvrage. Par le très distingué M. Caspar Bauhin, docteur en médecine, professeur ordinaire d’anatomie et botanique en l’Université de Bâle, etc.] ; {b}

  • Conradi Gesneri Medici De raris et admirandis Herbis, quæ sive quod noctu luceant, sive alias ob causas, Lunariæ nominantur, Commentariolus : et obiter de aliis etiam rebus quæ in tenebris lucent. Inseruntur et Icones quædam herbarum novæ. Eiusdem Descriptio Montis Fracti, sive Montis Pilati, iuxta Lucernam in Helvetia. His accedunt Io. Du Choul G.F. Lugdunensis, Pilati Montis in Gallia Descriptio. Io. Rhellicani Stockhornias, qua Stockhornus mons altissimus in Bernensium Helvetiorum agro, versibus Heroicis describitur.

    [Petit Commentaire de Conrad Gesner, {c} médecin, sur les Herbes rares et remarquables qui, soit parce qu’elles luisent la nuit, soit pour toute autre cause sont dénommées lunaires, {d} et aussi, en passant, sur d’autres choses qui luisent dans les ténèbres. Sont aussi insérées, du même auteur : quelques images nouvelles de plantes ; une description du mont Brisé ou mont Pilat, à côté de Lucerne en Suisse. {e} Il y a ajouté : une Description du mon Pilat en France par le Lyonnais Jean Du Choul, fils de Guillaume ; {f} les Stockhorniæ de Johannes Rhellicanus, qui décrivent en vers héroïques le mont Stockhorn, le plus haut du pays de Berne {g} en Suisse]. {h}


    1. De Jacques Daléchamps (1568, v. note [2], lettre 75).

    2. Francfort, Melchior Hartmann, 1601, in‑4o de 95 pages ; Guy Patin a remplacé editam [publiée] par cusam [imprimée]) dans le titre de ce livre où Caspar Bauhin (mort en 1624, v. note [7], lettre 159) recense avec délectation les erreurs qui fourmillent dans le livre de Daléchamps.

    3. Mort en 1565, v. note [7], lettre 9.

    4. Genre de plantes crucifères, dont Furetière dit que ce sont « les alchimistes qui l’ont appelée lunaire, tant à cause de sa figure que parce qu’ils croient qu’elle tire [fait sortir] de l’argent vif [mercure] » ; on leur attribuait maintes vertus médicinales.

    5. Le mont Brisé (Frakmont) est une montagne de la chaîne du Pilat (Pilatus) près de Lucerne.

    6. Jean Du Choul, médecin et naturaliste, était fils de l’antiquaire Guillaume Du Choul (vers 1496-1560) ; il a donné une description du Pilat (Massif Central), que Gesner publiait là pour la première fois.

    7. Le mont Stockhorn est le point culminant (2 190 mètres) des Alpes bernoises. Johannes Rhellicanus (1488-1542), érudit pasteur de Berne, fut le premier à atteindre son sommet. V. note [5], lettre de Charles Spon, datée du 15 janvier 1658, pour les vers héroïques.

    8. Zurich, Andreas et Jacobus Gesner, 1555, in‑4o de 86 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 juillet 1653, note 11.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0322&cln=11

(Consulté le 22/06/2024)

Licence Creative Commons