Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 29.
Note [29]

Ovide, L’Art d’aimer, livre iii, vers 549‑550 :

« Un dieu vit en nous, et nous commerçons avec le ciel : ce souffle vient des demeures éthérées. »

Guy Patin n’a pas cité ces vers dans ses écrits. Dans le commentaire qui les suit ici :

  • le rejet formel de l’athéisme ne peut lui être attribué les yeux fermés, bien qu’il corresponde (me semble-t-il) à ses convictions, et que L’Esprit de Guy Patin y insiste ici une nouvelle fois (v. notes [11] et [12] du Faux Patiniana II‑3) ;

  • le lien avec le jeûne du carême et les prescriptions médicales qui en dispensaient est un curieux coq à l’âne, sauf à assimiler ceux qui voulaient manger de la viande pendant cette période à des libertins d’esprit ; mais ce serait pousser loin le bouchon.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 29.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=29

(Consulté le 14/06/2024)

Licence Creative Commons