Faire un don, mécénat

Don de documents

  • Vous avez hérité de la bibliothèque d’un parent et ne pouvez la conserver.
  • Vous débarrassez un appartement et avez trouvé des livres de médecine ou de pharmacie qui vous encombrent.
  • Vous voulez donner des documents médicaux (livres, photos, revues, archives, instruments) à une institution d’enseignement au lieu de les jeter.

La BIU Santé peut vous aider à identifier ces documents et accepte tous les dons qui peuvent compléter et enrichir ses collections. Elle les traite, les conserve et les met à la disposition du public, en toute sécurité, pour faciliter l’accès du plus grand nombre à la connaissance.

Exemples de documents reçus en dons

Comment faire un don, modalités pratiques


Faire un don à la Fondation d'Université de Paris

Vous pouvez aussi soutenir la BIU Santé via la Fondation d'Université de Paris, tout en bénéficiant de réductions fiscales.

Votre don peut être utilisé pour :
  • L’acquisition d’un manuscrit, d’un fonds d’archives, d'une œuvre d'art ou d’un livre rare
  • Des restaurations d’ouvrages anciens
  • Des numérisations de documents mis ensuite à la disposition du public
  • L’acquisition d’équipements mobiliers et informatiques

Contact : don@biusante.parisdescartes.fr

La bibliothèque est particulièrement attentive à la visibilité que le donateur souhaite conférer à son acte de générosité : quelques exemples ci-dessous ou sur notre blog.

2 000 € pour la restauration de l'atlas d'anatomie de Van Horne et Sagemolen.
Plus de détails sur notre blog.
2 000 €
pour l’achat ou la restauration de documents patrimoniaux.
9 000 € pour la restauration de l'atlas d'anatomie de Van Horne et Sagemolen.
Plus de détails sur notre blog.
Les Films du Parc (2017)
7 000 € pour la restauration de l'atlas d'anatomie de Van Horne et Sagemolen.
Plus de détails sur notre blog.
6 500 € pour la restauration de l'atlas d'anatomie de Van Horne et Sagemolen.
Plus de détails sur notre blog.
4 000 € pour la restauration de l'atlas d'anatomie de Van Horne et Sagemolen.
Plus de détails sur notre blog.
3 000 €
pour l'acquisition du second registre des séances de la Société anatomique de Paris et la restauration d'autres registres.
Plus de détails sur notre blog.
1 500 € pour l'acquisition du second registre des séances de la Société anatomique de Paris et la restauration d'autres registres.
Plus de détails sur notre blog.
1 500 €
pour la restauration de documents anciens.
700 €
pour la restauration d'ouvrages anciens.
400 €
pour l'achat du premier prospectus connu de l'onguent du Père Le Clerc (1728).
Donateur anonyme (2016)
10 000 €
pour l'acquisition d'un album de photographies de blessés de la guerre de 1870 avant et après restauration de la face.
9 000 €
pour l'acquisition de 16 dessins originaux d'anatomie pathologique réalisés par J.-B. Léveillé vers 1856.
2 000 €
pour l’achat ou la restauration de documents patrimoniaux.
2 500 €
pour l’achat ou la restauration de documents patrimoniaux.
1 500 €
pour l’achat ou la restauration de documents patrimoniaux.
Donateur anonyme (2015)
26 000 €
pour la rénovation de l'éclairage de la grande salle de lecture du pôle Médecine.
Donateur anonyme (2015)
10 000 €
pour l’intégration de 72 000 thèses dans la base de thèses de la BIU Santé.
15 000 €
pour la numérisation de la « Gazette des hôpitaux civils et militaires » (1828-1945) et la restauration ou l’achat de documents patrimoniaux.
9 000 €
pour des restaurations d'ouvrages et interventions dans le cadre du projet BSN5.
2 000 €
.
500 €
pour l'achat de deux lithographies d'Adrien Barrère.
5 000 €
pour la restauration et le reconditionnement de documents liés à la prise en charge de la douleur à travers le temps (XVIIe-XXe siècles) : thériaque, quinine et morphine.
Dons particuliers 2015
Dr Mazières (50 €)
Jacqueline Vons (200 €)
2 215 €
pour la restauration d'un exemplaire du Canon d'Avicenne publié en 1483. Restauration conduite par Jeanne Lauricella.
Plus de détails sur notre blog.
10 000 €
pour l'achat de 22 photographies de la fin du XIXe siècle (et l'aide à l'inventaire de la collection Pont).
Œuvres du Dr Claude Martin, elles figurent les visages, avant et après intervention, de patients défigurés.
Plus de détails sur notre blog.
10 000 €
pour la restauration des reliures remarquables de 7 ouvrages du XVIe au XVIIIe siècle (Aldovrandi, Jenty, Magati, Mattioli, Montano, Photius et Van Bra).
400 €
pour l’acquisition du diplôme de docteur en médecine délivré le 2 avril 1689 par Michel Chicoyneau à Gilbert Rémi Le Mayre (Faculté de Montpellier). Vélin, avec lettrine et titre enluminés.
Société française d’histoire de l’art dentaire, Groupement des sociétés scientifiques odonto-stomatologiques et Société francophone de réhabilitation maxillo-faciale (2012)
2 000 €
,
2 000 €
et
3 000 €
pour l’acquisition de la collection du docteur Albéric Pont, consacrée aux gueules cassées (moulages, albums et photographies, plaques de verre, publications).
7 500 €
pour la restauration de dix ouvrages du fonds ancien.
15 000 €
pour le renouvellement d’une station de numérisation (modèle « Supra Scan Quartz A1 » d’I2S, distribué par Spigraph).
5 000 €
pour la restauration des dessins originaux exécutés par Gérard de Lairesse en 1680.
3 000 €
pour la restauration de deux documents.
L'Anatomie du supplicié, par Midori (1842) un makémono japonais long de 18,53 m.
L'Anatomia humani coporis de Govert Bidloo (Amsterdam, 1685).