L. latine 430.  >
À Sebastian Scheffer, le 17 juin 1667

[Ms BIU Santé 2007, fo 216 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Sebastian Scheffer, docteur en médecine, à Francfort. [a][1]

J’ai récemment reçu votre lettre, soussignée par trois marchands de Bâle, [2] m’avisant que je vais recevoir un petit tonnelet qui contiendra quelques ouvrages. [1] Ils me demandent de payer 30 livres tournois pour ce baril ; ce que je ferai quand je l’aurai reçu en mains propres. Thomas Matthias Götze leur remettra la somme ; [3] mais puisque j’ignore tout à fait et ne comprends pas ce que peuvent être ces livres, ni qui me les envoie, ni pourquoi, je vous demande de vous enquérir de tout cela auprès de lui ; et en outre, ce qu’il voudrait pour son propre compte et pourquoi je me trouve devoir 30 livres dans cette affaire : est-ce le coût des livres dû au libraire, ce que je ne crois pas, ou alors au voiturier, pour le prix du port ? Vous trouverez aussi sous ce pli une lettre pour M. Pierre Mocquillon ; [4] je le salue, tout comme M. Johann Daniel Horst et son fils, [5][6] et M. Lotich. [7] Portez-vous bien, très distingué Monsieur, et aimez-moi.

De Paris, ce vendredi 17e de juin 1667.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Sebastian Scheffer à Guy Patin, le 17 juin 1667.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1463
(Consulté le 27.05.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.