À Charles Spon, le 29 mai 1648

Note [38]

Pour dénigrer la couardise de Siméon Courtaud contre la Faculté de médecine de Paris, Guy Patin faisait allusion à l’Emblème lvii d’Alciat, Cum larvis non luctandum [Il ne faut pas lutter contre les morts] :

« Hector jusqu’à la mort blessé
Fut par les Grecs ses haineux pris,
Et tantôt de cordes troussé.
Lors dit à ceux qui l’ont surpris :
Faites comme avez entrepris ;
Ores je vois vrai le proverbe,
Qu’au lion jà de mort épris,
Les lièvres vont tirer la barbe. »


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 29 mai 1648, note 38.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0156&cln=38
(Consulté le 14.11.2019)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.