À Charles Spon, le 30 septembre 1650

Note [4]

« les meilleures sont les plus longues. »

Démosthène, homme d’État athénien et grand orateur attique du ive s. av. J.‑C., a écrit les Philippiques contre son grand adversaire, Philippe ii de Macédoine, père d’Alexandre le grand (v. note [61], lettre 336) ; Cicéron lui rendit hommage en donnant le même nom à ses quatorze discours contre Marc Antoine.

Quintilien (Marcus Fabius Quintilianus), rhéteur romain du ier s. apr. J.‑C., eut pour élèves Pline le Jeune, Tacite et les neveux de Domitien ; il résuma son expérience de l’enseignement dans son Institution oratoire (De Institutione oratoria) en 12 livres. Deux séries de discours (Declamationes maiores et minores), qui ne sont probablement pas de lui, sont attribuées à un auteur inconnu, dénommé Pseudo-Quintilien.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 30 septembre 1650, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0244&cln=4

(Consulté le 20/04/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.